Gigi

Gigi

GigiRobert Gigi est né le 29 juillet 1926 à Besançon. Il rejoignit l'atelier de Raymond Poïvet alors qu'il étudiait encore à l'université. A partir de 1948, il créa ses premières BD sous le pseudonyme de Bob Gigi pour l'agence de presse Paris-Graphic (Fabiola) et pour L'Aurore (Le Gentilhomme de la Montagne) et Les Aventuriers d'Aujourd'hui (Jérôme St-Clair). Il rejoint la S.P.E. en 1951, et y reste jusqu'en 1980. Son travail est publié dans L'Épatant, Fillette et Pschitt Aventures pour Mexico Kid sur un scénario de Vidal. Dans le même temps il travaille comme illustrateur pour des publicités. Au milieu des années 60, ses BD Gentil Clovis, Panique à Mammouth City et Rodéo à Carson City paraissent dans Chouchou magazine. Il fait équipe avec le scénariste Claude Moliterni and créent Scarlet Dream (une beauté scandaleuse dans la tradition de Barbarella ) pour V. Magazine. Cette série se poursuivra dans France-Soir. À compter de 1967, avec le scérariste Lorena, il produit Confidences d'une Quinze Ans dans 15 Ans magazine. En 1968, avec Claude Moliterni, il entame une série de science-fiction Orion, le Laveur de Planètes, qui parait dans Phénix, Pogo-Poco et Les Pieds Nickelés Magazine. Il entre à Pilote dès le premier numéro du 29 octobre 1959 (il figure sur la fameuse photo « truquée » représentant l'équipe dans le n° O) où il illustre un court récit historique en deux planches intitulé Jean Bart. Il y obtient son plus grand succès 10 ans plus tard avec la série Dossier Soucoupes Volantes écrite par Jacques Lob. En 1970, encore avec Moliterni, pour Il Corrieri dei Ragazzi, il commence Agar, une série de fantaisie. Cette série qui compte trois histoires sera éditée en France dans le mensuel Lucky Luke, puis en albums chez Dargaud (1974 à 1975). Sur ses propres scénarii, il travaille aussi pour le magazine hollandais Pep, créant le samuraï Ugaki en 1971. En France, cette série était publiée dans Tintin et Charlie Mensuel. Dans les années 1980, Gigi enseigne la BD à l'école des Beaux Arts d'Angoulême. Après une courte histoire publiée collectivement en 1991 dans l'album Dessous Fripons , Robert Gigi se retira pour se consacrer à la sculpture. En dehors de quelques sérigraphies, les éditions Aedena publient en 1987 Rêves écarlates, ouvrage qui reproduit de nombreux dessins érotiques et autres, ainsi que l'épisode d'Agar, Les Jouets maléfiques. Conjointement à ce travail, Robert Gigi participe à deux portfolios en 1986, un premier édité par Citroën, Les chevrons voient rouge, et un second produit par l'Atelier de sérigraphie d'Angoulême : Jeu de dames - les héroines de Lob. Robert Gigi meurt le 6 février 2007.


Affichage par page
Trier par

Gigi : Ugaki tome 2 planche 48 + original case 4

750,00 € *
Disponible
Délai de livraison : 5 à 8 jours ouvrés
*
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .